Inondations dans l’Aude : réouverture partielle des écoles

Après les inondations qui ont fait au moins 13 morts, l'Aude a commencé mardi à évaluer l'ampleur des dégâts alors que la situation se normalise, le rectorat de Montpellier a annoncé la réouverture des écoles dans l’ouest du département de l’Aude.   ... [Lire la suite]

Villegailhenc. Villegailhenc : la vie sans pont

Le village de Villegailhenc où plusieurs habitants ont perdu la vie suite aux inondations est entièrement détruit. Au lendemain de cette catastrophe naturelle, les riverains, aidés par les proches tentent de sauver quelques biens. Reportage. Des machines à laver dans la rue, des voitures les unes sur les autres, des routes complètement détruites, des maisons éventrées. Près de 24 heures après les inondations qui ont fait 12 morts et... ... [Lire la suite]

Barbaira. Le bas du village de Barbaira inondé

Les habitants du quartier bas du village se sont réveillés avec 1,20 mètre d'eau dans certaines maisons longeant la rivière de la Bretonne et le fleuve Aude. Les voitures stationnées ont été emportées par les eaux. Les habitants du quartier ont été évacués par les bateaux des pompiers. Très tôt, déjà vers 4 heures du matin, la solidarité se mettait en place pour aider les personnes âgées à gagner le 1er étage de leur maison, vu l'avancée de... ... [Lire la suite]

Trèbes. Trèbes : une vague tueuse a tout emporté

Trèbes a payé un très lourd tribut à la vague qui a submergé la ville dans la nuit de dimanche à lundi. Selon le maire, les dégâts se chiffrent en plusieurs millions d'euros. Trente-six heures après la vague qui a déferlé sur Trèbes, l'Aude a rejoint son lit. Le fleuve semble bien paisible. Seule sa couleur, un marron argileux, rappelle que dans la nuit de dimanche à lundi ses flots furieux, gonflés par ceux de l'Orbiel, ont littéralement... ... [Lire la suite]

Villegailhenc. Orage sans désespoir

Au lendemain du sinistre qui a ravagé la commune, l'entraide et la solidarité s'organisent. Sans compter les efforts des forces de sécurité et de secours toujours aussi importants. Ce mardi matin, Jérôme devrait être sur un chantier avec son entreprise de travaux électriques. Mais il a préféré se rendre à Villegailhenc, avec ses salariés, pour prêter mains fortes aux habitants sinistrés. Comme lui, nombre d'entreprises et de simples citoyens... ... [Lire la suite]

Pas de train entre Castelnaudary et Béziers

Les précipitations exceptionnelles de ce lundi ont provoqué des dégâts sur le réseau routier audois, mais pas seulement. Le réseau ferré a également beaucoup souffert, ainsi que le souligne la SNCF dans un communiqué adressé, hier, aux rédactions. Dans le secteur de Trèbes, les appuis d'un pont ferroviaire ont été endommagés. Sur plusieurs sections de la ligne, une partie du ballast a été emportée par les eaux. En conséquence, les circulations... ... [Lire la suite]

Solidarité entre communes

Entre communes du département, des départements voisins et de toute l'Occitanie, la solidarité s'organise. Les premiers renforts étaient, hier, sur le terrain. Dès hier, la solidarité s'est rapidement mise en place envers les communes sinistrées, ainsi qu'en témoigne Patrick Maugard, président de l'Association des maires, se joignant à la peine des communes qui ont à déplorer des disparitions humaines. Il revient sur les dégâts considérables... ... [Lire la suite]

Le retour à une vie normale prendra du temps

Un premier bilan des dégâts a été dressé hier matin en préfecture. La situation est à ce point gravissime qu'une seule conclusion s'impose : le retour à la normale prendra du temps Aux premières heures de la matinée, hier, le préfet de l'Aude, Alain Thirion, rejoint par le colonel Benedettini commandant le Codis, Laurent Coindreau directeur départemental de la police nationale, le colonel Marc Gonnet commandant le groupement départemental de... ... [Lire la suite]

Trèbes. Trèbes panse ses plaies

De la boue. Des pelles. Des vitres brisées. Des raclettes. Des bottes. Des vêtements tachés. Des détritus. Pas une rue, pas un trottoir, pas une façade des quartiers touchés par la crue terrible de l'Aude à Trèbes ne sont épargnés par la vision de ces éléments, si caractéristiques de la catastrophe. «Nous sommes dépités», lâche Lylian, routier de 45 ans dont le rez-de-chaussée est dévasté. «Je ne sais pas par où commencer», déplore sa... ... [Lire la suite]