Un triomphe

Il y a un chef au sommet de l'État algérien. A force de ne plus le voir et de l'entendre moins encore, nous avions fini par oublier son nom. Il se nomme Abdelaziz Bouteflika et il a 81 ans. L'illustre octogénaire n'a plus l'usage de ses jambes et peut-être pas toute sa tête. Un accident vasculaire cérébral l'ayant frappé voici six ans, il n'apparaissait plus en public depuis un bon moment. Depuis hier, les choses sont un peu plus claires. ... [Lire la suite]