Sans son auxiliaire de vie, Marcelin, 96 ans, serait en maison de retraite

Plus d’un million d’heures annuelles dispensées par une dizaine de structures (*) autorisées par le conseil départemental. L’aide à domicile est une préoccupation du Département qui, lors d’un colloque en 2018, en avait souligné les problématiques : recrutement, formation continue, plan de carrière, mobilité. « Il faut professionnaliser ces métiers. C’est grâce à cela que l’on pourra rester le plus longtemps possible chez soi », affirme Annie ... [Lire la suite]