Rassemblés devant Albéa pour défendre un salarié, au Tréport

Hier, vers 16 heures, une cinquantaine de salariés de l’usine Albéa ont cessé le travail pour se rassembler devant le site, spécialisé dans les pompes pour flacons et bouteilles de parfum. Venus essentiellement du service production, ils entendaient ainsi protester contre le licenciement annoncé d’un de leurs collègues. Selon Sébastien Forget, secrétaire de l’Union locale de la CGT, le mouvemen... ... [Lire la suite]