Projet d’action violente contre Emmanuel Macron : cet Isérois de 55 ans considéré comme le cerveau du groupe

La garde à vue des 6 personnes proches de l'ultradroite arrêtés pour un projet d'action violente contre Emmanuel Macron a été prolongée ce jeudi 8 novembre 2018. Parmi elles, un Isérois de 55 ans considéré comme le cerveau du groupe. Il a été interpellé en Moselle avec un poignard. ... [Lire la suite]