Partagez avec nous vos souvenirs d’Usinor

C’est un temps que les moins de 40 ans n’ont pas connu, celui où Denain portait le surnom de «ville feumière» en raison des cheminées d’usine qui crachaient en permanence leurs volutes. Usinor. Le nom de l’usine tentaculaire qui employait 6 800 personnes en 1978 résonne encore aujourd’hui. Et les plus anciens ont forcément des anecdotes sur l’époque où le cœur battant de la ville se situait sur... ... [Lire la suite]