Les murs de l’abbaye ont des histoires à raconter

Les murs de l’abbaye de Noirlac n’ont pas d’oreilles, mais ils parlent. Il suffit d’entrer dans une des anciennes chambres monacales et de tendre l’oreille : plafonds, murs et fenêtres chuchotent des poèmes. L’étrange phénomène  se produit tous les jours depuis le 1er août, date de l’inauguration de l’installation sonore Épouse-moi, arrache-moi produite par la compagnie théâtrale Lela, basée à Vierzon. Certaines installations ont été crées à ... [Lire la suite]