Les deux hommes interpellés ce lundi ont été relâchés

La garde à vue du premier a été levée mercredi soir et celle du second jeudi après-midi « en l’absence d’éléments permettant de caractériser une connaissance du projet terroriste ou une aide apportée ». Le juge qui avait ordonné les arrestations, réalisées ce lundi à Paris, cherchait à éclaircir la nature de leurs éventuelles relations avec les deux principaux protagonistes de ... ... [Lire la suite]