Landes : pas de préjudice d’anxiété pour les 98 ex-salariés de la centrale d’Arjuzanx

Nouveau rebondissement dans le dossier "Amiante" de la centrale EDF d'Arjuzanx. La cour d'appel de Pau n'a pas suivi la décision des prud'hommes de Mont-de-Marsan, qui avait reconnu le préjudice d'anxiété pour exposition à un produits dangereux.Le préjudice d'anxiété, rappelons-le, est un préjudice moral invoqué, dans le... Lire la suite ... [Lire la suite]