L’Abbevillois inventait des attentats islamistes «pour rire»

On attendait un geek, peut-être un théoricien de la violence, on avait plutôt rendez-vous avec la bêtise la plus insondable, ce jeudi matin à Amiens. Geoffrey S., 21 ans, était pourtant l’un des plus actifs d’une bande de jeunes gens constituée dans toute la France, grâce aux réseaux sociaux. Seul majeur, il peine à convaincre en début d’audience quand il ânonne: « On m’a demandé de... ... [Lire la suite]