Deux cents lycéens rassemblés devant Châtelet pour recaler Parcoursup

« L’école réformée, la jeunesse révoltée » ou encore « Parcoursup, ça sent la chute ». Brèves, cinglantes, explicites, les quelques pancartes accrochées ce jeudi matin aux grilles du lycée Albert-Châtelet condensent à elles seules les doléances portées par des lycéens saint-polois gagnés par la fièvre revendicatrice. Rejoignant le mouvement de contestatio... ... [Lire la suite]