Depuis «50 nuances de Grey», la Saint-Valentin rime de plus en plus avec… sex-shop

Voilà plus de vingt ans qu’Alain Durain tient le sex-shop Liberty’s à Lens. Et en cette veille de Saint-Valentin, il n’est pas plus enthousiaste que ça. « Non, ça ne change pas grand-chose », assure-t-il. Le septuagénaire n’organisera rien de spécial, ni dans les jours qui précèdent la fête des amoureux, ni le jour J. Ses habitués ne sont pas en demande. ... ... [Lire la suite]