Conques-sur-Orbiel. Pollution à l’arsenic : le chimiste Philippe Behra réagit aux déclarations de la préfecture

«Il convient de retenir que les mesures doivent être réalisées dans le cours d'eau avec le débit normal de la rivière pour être représentatives de la qualité du cours d'eau. Des concentrations supérieures en arsenic peuvent être détectées dans des eaux stagnantes ou semi-stagnantes et témoigner de déplacements de sédiments contaminés, c'est la raison pour laquelle l'ARS a toujours recommandé de ne pas surconsommer des légumes poussant dans des... ... [Lire la suite]