Charente-Maritime : Kamel Daoudi a arrêté sa grève de la faim

Kamel Daoudi, condamné pour terrorisme et assigné à résidence depuis 2008, entendait protester contre "l’assignation à résidence à perpétuité".Dans la nuit de lundi à mardi, Kamel Daoudi, condamné pour terrorisme et assigné à résidence depuis 2008 -et depuis 2016 à Saint-Jean-d'Angély en Charente-Maritime-, a... Lire la suite ... [Lire la suite]