Banania ferme « brutalement » son usine picarde de Faverolles

« Nous avions une réunion avec la direction à 10 heures. Nous pensions que nous allions évoquer l’avenir, la procédure de fermeture de l’usine », témoigne Franck Bizet, représentant du personnel de Nutrimaine-Banania à Faverolles, près de Montdidier dans la Somme. Au lieu de cela, c’est un avenant qui leur a été présenté, « pour dire que nous pouvions rester chez n... ... [Lire la suite]