Bain de foule et parenthèse amicale pour le président Macron

On le pressentait, ça s’est confirmé. Si le président de la République a fait une halte à l’hôtel de ville, c’était moins pour commémorer le lourd sacrifice qu’a payé Arras pendant la Grande Guerre, que pour rendre hommage à un « cher ami ». On apprend surtout que le président a côtoyé Léon Fatous dans le passé. « ... ... [Lire la suite]